Avez-vous un coeur?

Probablement. Et si votre cerveau reste en éveil, vous entendez sûrement les battements de ce coeur dans l'obscurité ou la pénombre. Bling blong, bling blong, bling blong....

Et si vous vous regardez à cet instant votre réveil, comment ignorer ces blings et ces blongs et ne pas les associer à ces chiffres. Les plus beaux instants durent une minute. A 01h01 ou 10h10. Stupéfaction ! Vous découvrez que votre vie dépend de cette minute. Bling est zéro, blong est 1.

A 01h01, vous savez qu'il vous reste moins d'une journée car à minuit, à 00h00 c'est le néant, la fin du battement. A 11h11 c'est la tétanie. Et le reste du temps, c'est une vie qui court au rythme des dérèglements ou des ralentissements de ces blings et de ces blongs.

En remerciant Philippe Laurens qui m'a fourni l'idée, partons donc pour le tour d'horizon des binaires qui, même s'ils animent cet ordinateur, nous renvoient l'image d'un monde déréglé, un mode de souffrance dans lequel deux petites minutes seulement nous donnent la voie du bonheur, une minute l'illumination et une autre minute le néant absolu.

Les binaires de base. On y passe mais on s'en passerait bien.













Ensuite les binaires de vie. Une vie au rythme parfois idéal (bling blong, bling blong) et parfois lent (bling bling, blong blong).










et, pour finir l'envol et le néant :

Tétanie



Anéantissement



Non, ne regardons pas trop souvent ces binaires. Ils recèlent plus de souffrance que de bonheur...



Retour au sommaire

Contact