Ils n'ont pas de chance. Leur originalite vient de leur absence d'originalité. Ce sont les bégayeurs. Ils sont formés des mêmes chiffres.

Une famille où aucun élément n'est identique à l'autre mais où chacun fonctionne de la même façon.

 

Les vrais bégayeurs. ils balaient les 4 chiffres.






puis leurs petits frères qui sévissent sur 3 chiffres. Mais, en cherchant bien, cette série offre un autre sujet de réflexion. On a bien 1:11, 2:22, 3:33, 4:44 et 5:55. Pourquoi n'a-t-on donc pas 6:66 ?









Il y a aussi ceux que l'on pourrait nommer les bégayeurs 'en couple',
évocateurs de folles danses dans les vieilles guinguettes du bord de Marne.



et, pour terminer : les faux. Ceux qui hoquettent sur 2 chiffres. Mais peut-on encore parler de bégayeurs ?









Que dire de leur sort ? Est-ce une vie ? Se répéter à chaque instant ?
Heureusement, leur vie ne dure qu'une minute. Et tels Sisyphe, le fils du vent, ils recommencent chaque jour leur labeur fugace.



Retour au sommaire

Contact